Comment choisir son champagne pour les fêtes de fin d’année ?

Noël et le Nouvel An sont synonymes de festivités, de repas sophistiqués et bien sûr…de champagne !
À l’approche des fêtes de fin d’année Sébastien Chabbert, responsable des « Caves du Palm », vous livre ses conseils pour choisir au mieux votre bouteille.

De la cave à la table

Synonyme de luxe à la française et de fêtes de fin d’année, le champagne est une appellation d’origine contrôlée (AOC) répondant à un cahier des charges spécifique et des règles de production rigoureuses. Il est entièrement produit et récolté dans la région Champagne en France. Les raisins utilisés pour l’élaboration des vins de champagne présentent des caractéristiques uniques au monde, résultant d’une situation géographique, d’un sol et d’un climat spécifiques. Tout vin produit hors de la région Champagne, ne peut donc légalement, être appelé « champagne ».

Brut sans année ou millésimé, quelle est la différence ?

En Champagne, la tradition veut que des vins de plusieurs années soient assemblés. La plupart des champagnes que vous trouverez sont donc « brut sans année ». Chaque assemblage correspond à la vision de l’élaborateur qui choisit de mixer comme il le souhaite la diversité des cépages, d’années et de crus dont il dispose. Chaque assemblage « non millésimé » permet donc l’expression d’un style propre à une marque.

Lorsque les vins assemblés pour l’élaboration d’un champagne sont issus d’une seule et même année, on parle alors de champagne « millésimé ». Le choix de millésimer son vin dépend de l’élaborateur s’il décide que la typicité d’une vendange mérite d’être magnifiée. Les champagnes « millésimés » correspondent donc souvent à des vins de caractère, marqués par les spécificités de leur année de production. Plus complexes en bouche, les champagnes « millésimés » sont également souvent plus chers.

Champagne blanc ou champagne rosé ?

Les vins de Champagne se déclinent dans des nuances variées : or pâle, jaune paille, or gris ou encore vieil or.
Cette couleur est déterminée par l’assemblage et le caractère du vin : un vin clair est généralement léger, tandis qu’un vin puissant sera de couleur plus foncée.

Les champagnes rosés peuvent être élaborés de 2 façons, à partir de jus colorés.
Soit par la macération des raisins noirs. Soit par assemblage de vins blancs et rouges. La Champagne est la seule région française autorisée à procéder à ce mélange de vin rouge et vin blanc. Les couleurs du champagne rosé vont du rose tendre au rose profond et leurs goûts du plus léger au plus charpenté. Sous leur robe rosée, se cachent souvent des arômes de fruits rouges.

Choix de maturation : vin jeune ou vin de plénitude ?

Il faut un minimum de 15 mois aux vins de Champagne pour développer leur profil aromatique. Les vins millésimés, de plus longue garde, requièrent eux 3 ans. Les cuvées spéciales, quant à elles, requièrent quelques années supplémentaires puisque le temps permet d’enrichir les arômes d’un vin, afin d’en faire un grand vin de garde ou de plénitude. Plus un vin sera âgé, plus son profil aromatique sera donc développé. Le processus d’élaboration d’un vin de plénitude étant plus long, son tarif sera également plus élevé.

Choix du dosage : Brut, demi-sec ou doux ?

Le champagne se décline en plusieurs sous-catégories : « brut », « demi-sec » ou « doux ». Chacune de ces classifications fait référence au dosage de sucre apporté afin de parfaire l’expression des arômes lors de la vinification. Cet apport en sucre qui diffère selon les vins, permet d’établir une échelle de classification du champagne du moins sucré au plus sucré, c’est-à-dire du brut nature au doux. 90% des vins de champagne sont classés « bruts ».

Une fois votre champagne choisi, comment le déguster ?

Le champagne se déguste frais, idéalement à une température comprise entre 8°C à 10°C.
En dessous de 8°C, les vins ont un effet anesthésiant sur les papilles gustatives, limitant leur perception aromatique. Tandis qu’au-delà de 10°C, les vins paraissent moins vifs et plus « lourds ».

Conseils de rafraîchissement


Les deux modes de rafraîchissement recommandés sont :

1) Plonger la bouteille dans un seau rempli d’eau et de glace pendant une demi-heure.

2) Coucher la bouteille dans le bas du réfrigérateur pendant 4 heures.
Dans les deux cas, il est déconseillé de rafraîchir une bouteille de champagne au congélateur.
De même, il faut éviter de refroidir les verres de services au réfrigérateur afin de ne pas nuire à l’expression de l’effervescence du vin. 


Bonne dégustation !


Si vous êtes à la recherche d’un bon cru pour les fêtes de fin d’année ou encore du cadeau idéal, c’est avec grand plaisir que le sommelier Sébastien vous conseillera parmi sa propre sélection aux « Caves du Palm »

LES CAVES DU PALM
7 Chemin Jolifonds – 97410 Saint-Pierre
Ouvert du mardi au samedi : 9h – 13h / 14h – 19h

Tel : 02 62 24 68 04

E-mail : lescaves@palm.re
Site : cavesdupalm.re

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest