Stéphanie Liret : Toujours de bon cœur…

Employée du PALM Hotel & Spa depuis l’ouverture de l’établissement en 2007, Stéphanie Liret en est devenue un rouage essentiel. Chef de rang petit-déjeuner et investie au Comité d’Entreprise, elle est aux petits soins pour les clients comme pour ses collègues. Chez elle, rendre service est une seconde nature.

« Je me souviens encore de l’arrivée et l’installation de toute la vaisselle pour le Chef de rang petit déjeuenr du PALM Hotel & SpaMakassar ». C’était en 2007, le PALM vient tout juste de sortir de terre et s’apprête à accueillir ses premiers clients. Stéphanie Liret est déjà présente et débute son histoire avec l’hôtel comme serveuse à mi-temps. Elle est aujourd’hui chef de rang petit-déjeuner. « Nous sommes encore plusieurs à être présents depuis le début de l’aventure. Ici, tout le monde peut évoluer. À sa manière. Moi, j’ai quatre enfants et ne pas travailler l’après-midi est pratique », explique Stéphanie.

Quatre enfants à la maison, c’est déjà du travail. Mais ce n’est pas suffisant pour Stéphanie. « Je connais les noms de tous les enfants de mes collègues, assure-t-elle. Chaque année, avec le Comité d’entreprise, nous organisons l’arbre de Noël et allons choisir nous-mêmes les cadeaux pour chaque marmaille. Quand ils ouvrent les paquets et sont heureux, ça me fait chaud au cœur ». Naturellement généreuse, voilà qui pourrait suffire à résumer Stéphanie Liret.

Une seconde nature qu’elle met également au service des clients du PALM Hotel & Spa.

« L’équipe du petit-déjeuner a une mission : permettre aux clients de bien commencer leur journée. Il ne faut pas oublier que c’est nous qu’ils voient en premier le matin ! ».

Ce contact direct avec les clients, c’est ce qui plaît à Stéphanie dans son métier. « Ils nous demandent parfois des conseils sur des sorties ou la météo. C’est toujours un plaisir de les chouchouter ».

« Garder cet état d’esprit familial »

Elle poursuit : « Je me souviens de ce client qui s’était fait mal à la jambe et n’avait pas pu avoir de béquille chez le médecin. J’ai demandé à mon mari de venir lui prêter une béquille que j’avais chez moi. Pour me remercier, il m’a offert un brin de muguet le 1er mai. Ça m’a beaucoup touché ».

Depuis 12 ans qu’elle arpente les couloirs et allées du PALM Hotel & Spa, Stéphanie a pu constater avec joie son évolution et son développement. « J’ai notamment vécu l’ouverture du deuxième restaurant, le KAH Beach, dans lequel je travaille pour le service du midi ». Autre événement important, la venue de l’équipe de France de football en pleine préparation pour la Coupe du Monde de football 2010. « Moi qui ne suis pas très foot, j’en garde un magnifique souvenir. Ils avaient été très agréables avec toute l’équipe ».

« Équipe », un mot qui revient constamment dans le discours de Stéphanie. « Je dis toujours que la principale richesse du PALM, ce sont toutes les personnes qui y travaillent. Depuis l’ouverture, nous avons su garder cet état d’esprit familial qui rend l’établissement si chaleureux aux visiteurs ». Un état d’esprit dont elle est, en partie, garante.

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest